15/03/2017

CONSOLE-MOI Parodie "Envole-moi" Jean-Jacques GOLDMAN

 
Console-moi
Si je me crève tous les jours
Pouvoir couvrir le montant des factures trop lourd
La vie, un gouffre, à l’intérieur
Tel un vassal, je suis l’esclave du seigneur(38)
 
J’ai pas choisi cette piètre vie
J’aimerais l’aisance et les vacances de mes amis(39)
Je fais les frais de ces décrets
Parmi le lot de français moyens dans l’étau
 
Console-moi, console-moi, console-moi
Besoins et nécessité désolent mon égo
Console-moi, console-moi
J’envie les êtres aux situations des plus hautes
Console-moi
 
Pas de raison , ni d’ambition(AC)
Règles du jeu fixées mais les dés sont pipés
Se faire une place aux beaux milieux
Profitent les charges sur les moissons des malheureux
 
Trop d’interdits, plus de permis
Entre la soumission, sanctions en prévention
L’autorité de l’imposture
De tout se prive les français dans la censure
 
Console-moi, console-moi, console-moi
Toi, supériorité qui récolte au credo(40)
Console-moi, console-moi
Te prie de te mettre en situation des autres
Console-moi
 
Console-moi, console-moi, console-moi
Toi, supériorité qui récolte magot
Console-moi, console-moi
Te prie de te mettre aux conditions de l’autre
Console-moi
 
Mais baisse-toi, regarde en bas, rigole pas
Croise les yeux de ceux qui s’échinent à la tâche
Console-moi, l’ire s’accroît
Honte à toi qui a promis le mieux au contrat
Console-moi, console-moi, console-moi, console-moi
Ne tarde rien car on se rassemblera
Détresse aboie, console-moi
Racket des droits que l’ancêtre obtient au combat
Console-moi, console-moi, console-moi
 
 
Le 27/10/07 – P/15
Envole-moi – Jean-Jacques GOLDMAN

Commentaires

je cherche la chanson de envole moi

Écrit par : Mordaque | 11/12/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.