03/11/2015

DEFICIENCE DU SAVOIR parodie "Les brunes comptent pas pour des prunes" LIO

 
Déficience du savoir
(Les brunes comptent pas pour des prunes) - Le 15/10/07 - P/18
Un comble : nos têtes se meurent dans cette école inféconde
Abonde toute la facilité aux moyens qui tronquent
Conjugaison nous encombre
Et l’expression s’éteint dans ces ombres
Théorèmes et calculs
S’acculent dans trop de lacunes !
 
La flemme : vient naître des commodités du système
Problème se creuse, lobotomie nettoie l’essentiel
Le GPS nous promène
Rapidité de l’esprit moderne(H)
Inocule des lacunes
Chacune effondre aptitudes !
 
Il faut de la lumière dans la matière(I) 
Cassant ce nouveau moule qui troue la ciboule(J)
L’expansion module, perturbe le monde, ses coutumes !
 
Convivialité au programme du PC(K)
Sur calculette, logique aux oubliettes
On court après quoi, nous pauvres lauréats
Trop vite, hélas !
 
Et même si succombent
Toutes nos valeurs sous des tonnes de micros ondes
Et tombent toutes les mentalités qui fondent ce monde
L’éducation nous incombe(L)
A ne confondre à ce qui nous comble(M)
Et quand bien même, stimule(N)
Exhume la leçon, l’étude…
 
Il faut de la lumière dans la matière
Cassant ce nouveau moule qui troue la ciboule
L’expansion module, perturbe le monde, ses coutumes ! 

Les commentaires sont fermés.