03/12/2015

ROTOTO parodie "Rodéo (1)" ZAZIE

 
Rototo  (Rodéo)Le 19/09/09  
Rototo, c’est l ‘envie qui nous trahit
Rototo, il surgit sans préavis 
 
Excusez, je m’allège, s’engorge ma réserve
Tous ces mets, ce fut un régal
Bien manger me nuit, je comble l’appétit
J’aime les plaisirs de la table !
 
Le concombre menaçant surgit spontanément
Si j’avais pu éviter ça !
A ce moment là j’entache l’ambiance du repas
Par un ridicule renvoi
 
Reflux, rototo, c’est le bruit qui nous trahit
Rototo, c’est le cri du malappris
 
D’abord rouge écarlate, la honte me rattrape
Tout le monde rigole, je voudrais sortir de la salle
Du coup, j’ai l’air d’un porc, d’une pomme, d’une pécore
Et puis, au fond, ça m’est égal !
 
Je laisse mes lentilles car ça me titille
J’ai peur de ce gaz anal
Je trie le choux fleur, j’ingurgite une liqueur
Parce que les fécules me travaillent !
 
Sort un rototo, dans un bruit qu’on s’interdit
Rototo, la surprise du colis !
 
Excusez, je m’allège, s’engorge ma réserve
Se trouble l’air au fond des conduits
Et j’avale un verre d’eau pour laver mon ego
Le pire, c’est ma tronche d’ahurie !
 
Et je fond sous la gène autour de mon haleine
J’ai pas digérer l’ salami
J’ai fini mon bol de riz, je ne sature pas
Pour me soulager, je renvoie
 
Rototo, rototo
Rototo, c’est le bruit qui nous trahit
Rototo, c’est le cri du malappris
 
Viens me soulager renvoi, dans un cri qu’on s’interdit !
Viens me soulager renvoi, qui surgit sans préavis
 

Les commentaires sont fermés.