19/05/2015

UNE ABLATION POUR UN DEPART parodie "Ma religion dans son regard" Johnny HALLYDAY

Une ablation pour un départ 
Je veux mourir d’abord
Car ne lui reste plus de jours, d’aurores
Ne veux plus vivre au bord d’une chance d’urgence
Le sent perdre ses forces
Je n’ai plus de rôle en quelque sorte
Dans ce martyre, la mort présente ses dents
Et quand on a perdu
Que la flèche nous atteint en plein vol(CX)
Laissons la chance à d’autres envols(CY)
 
J’aimerais fermer les paupières, lui redonner ses rêves
Refuse l’idée qu’on l’enferme en terre
Et j’ai pleuré à torrent, m’inondait désespoir
Une ablation pour un départ(CZ)
 
Et, à défaut de vivre, autant tout donné cet excédent
Une offre sans appauvrir, pourtant carence(DA)
Ne dépendre que du pire
Apprivoiser l’écho du silence
Ou se devant partir pour donner sa chance(DB)
Je crains qu’il soit vaincu
L’éternel se trompant de personne
L’enfant n’a rien vécu encore…
 
Il a fermé ses paupières pour s’accorder une trêve
J’ les vu braver l’enfer sans rien faire
Et j’ai pleuré à torrent, me noyait désespoir
Une ablation pour un départ
Survivent remords, survivent remords
Voulais t’offrir le temps, avant 
Le 28/02/08 – P/96
Ma religion dans son regard – Johnny HALLYDAY

FAIRE FACE parodie "Rouge" Frédéricks-Jones-Goldman

Faire face 
Y aura son instinct, l’amour aérien
Sa passion parvint par tous les moyens
Dans l’appareil, à l’horizon,
Un aviateur part en mission
S’ébattre dans les airs, son rêve le plus cher !
 
Cet esprit vaillant, de ténacité                                
Mènera l’enfant bien que sa santé.. 
 S’envolent les Cigognes dans l’ombre
Georges Guynemer chasse sous les bombes
Dans l’engin de l’espoir, se jouera son histoire…  
 
Il aura sa revanche
Et pourra être fier
Dans les airs de plaisance               
Naviguait la galère…
Et puis, il faut Faire Face
Bien diriger ses ailes
Apprivoiser le ciel     
Pour tenter de combattre     
 
Bravera destin pour un entretien   
Atteindra sa fin, plus haut et serein
Dans son appareil sur le front
Contre la valeur de son nom               
Excelle le corsaire, au courage exemplaire….
 
Le monde nouveau l’oubliant
Le faire renaître un instant
C’est un brin de l’histoire au souffle de victoire….
 
Le monde nouveau l’oubliant
Le faire renaître un instant
Sur une plage un soir, je découvre cette histoire
 Le 14/08/07 – P/29

Rouge  - FREDERICKS,  JONES, GOLDMAN

15/05/2015

IL INSISTE parodie "Infinity" Guru Josh Project

 
Il insiste
Relaxe, prends ton temps
 
Le facteur sonne, j'ai un colis
Je n'ouvre pas
Et il insiste, et il insiste, et il insiste...
 
Le facteur sonne, j'ai un colis
Je n'ouvre pas
Et il insiste, et il insiste, et il insiste...
 
J'ai pas de clés, je les ai perdu
Je suis renfermée
Où est-ce que je les ai mise ?
 
Relaxe, prends ton temps
 
Le facteur sonne, j'ai un colis
Je n'ouvre pas
Et il insiste, et il insiste, et il insiste...
 
Il n'entend pas ce que je lui dis
Etes-vous ici ?
Et il insiste, et il insiste, et il insiste...
  
Relaxe, prends ton temps 
Relaxe, prends ton temps 
 
Le facteur sonne, j'ai un colis
Je n'ouvre pas
Et il insiste, et il insiste, et il insiste...
 
Il n'entend pas ce que je lui dis
Etes-vous ici ?
Et il insiste, et il insiste, et il insiste...
Le 14/01/10– P/
Guru Josh Project – Infinity 

SI L'ESPRIT EST UN OISEAU parodie "Si la vie est un cadeau" Corinne HERMES

Si l’esprit est un oiseau 
Sous cet air précieux, quand gèle l’été, se fragmentent les instants 
Sous l’action du feu, se consumait la chair mélangée au sang
Mais pourtant, braise l’envie
Alors pourquoi l’espoir s’enfuit dans l’air amer
La bravoure endolorit
Je combattais pour quelques heures aux enfers
Ma vie part en lambeaux !
 
Si l’esprit est un oiseau
Là-haut j’irais, là-haut paisible, là-haut serais
Quand l’amour reste en écho
L’écho discret, l’écho pénible, l’écho regret
Le corps se meure un jour !
 
Sous cet air pesant qui m’étouffait, ne veux souffrir plus longtemps
L’ouragan qui me rudoie(52)
Dévore déjà l’histoire d’une vie trop éphémère
L’océan qui me noiera
A envahit mon cœur de peurs et de prières
Ma vie part sur les flots !
 
Si l’esprit est un oiseau
Là-haut, j’irais, là-haut paisible, là-haut serais
Les beaux jours restent en écho
L’écho discret, l’écho pénible, l’écho regret
Le corps se meure un jour !
Si l’esprit est un oiseau
Le 01/02/08 – P/90           Si la vie est cadeau – Corinne HERMES