29/10/2015

La force d'une différence (Paroles cherchent musique)

La force d'une différence
Si la vie t’a laissé en bord de route
A mi-chemin entre envie et force
Où tu n’es que transparence
N’ayant d’horizon, tu redoutes
L’impasse en proie aux vents féroces
 
Si ta bonne étoile a filé sans toi
Te laissant le cœur en poussière
Se répand en toi la solitude
Dans un esprit démissionnaire
Cet astre étourdi t’a privé d’éclat
 
Refrain :
Puise dans les ressources de ta différence
Tu sais, le monde serait triste sans variantes
Quand tes blessures te font souffrir, panse
Les soupirs te noieront, ne te lamente
Sache que la volonté est renaissance
Tu occupes une place comme les autres
Je ne veux plus entendre tes silences
Et lève la tête quand tu te vautres !
 
Et si ton éthique n’est pas au format
Sous les mauvais vents qui sifflent
Le doute et soufflent ta flamme
La violence des rafales te giflent
Ta dignité sera un grand combat
 
Et si ton corps n’est qu’un tas de cendres
Consumé par l’incapacité
Laisse toi porter par les âmes tendres
Ne reste pas condamné
La vie n’est pas un parcours de détente
 
Refrain :
Puise dans les ressources de ta différence
Tu sais, le monde serait triste sans variantes
Quand tes blessures te font souffrir, panse
Les soupirs te noieront, ne te lamente
Sache que la volonté est renaissance
Tu occupes une place comme les autres
Je ne veux plus entendre tes silences
Et lève la tête quand tu te vautres !
 
Puise dans les profondeurs de ta différence
Comme je voudrais que s’efface ta malchance
N’étant pas une fée, mon optique te chante
Ne laisse pas ce monde en distance, avance !
 
Evalue la puissance de ta différence
Et entend ma voix comme une espérance
Puise la sève de ton altérité
Fais fi du regard de ces congénères
Avec un champs de vision plus que limité
Pousse la chance !

22/10/2015

DOMINOS parodie "Rodéo" (2) ZAZIE

Dominos Le 09/10/08 - P/23
Dominos, le principe de « qui s’ensuit »
Dominos, c’est l’esprit du paradis
 
Ne commet sacrilège, tu n’auras privilège
Et n’occasionne jamais le mal
Sois bon pour autrui, les colombes l’ont compris
Et se munir d’une morale
 
T’incombe le présent, sois l’esprit bienfaisant
Ton attitude est capitale
Sois juste et soit loyal, ne fais pas comme Judas
Si tu manipules, c’est fatal
 
C’est les dominos, le principe de « qui s’ensuit »
Dominos, fais ta place au paradis
 
Les torts que tu auras, te plombent de disgrâces
Et si tu voles, l’autre vie s’ ra mélasse
Et si tu fais des morts, j’ donne pas cher de ton sort
Car outre-tombe, tout r’ fait surface
 
Maltraites ta famille, ton ombre se déguenille
L’erreur, c’est qu’ ça t’est égal
Ils prient, ils pleurent, les montres du malheur
Devant les juges de c’ tribunal
 
Comme des dominos, fais ta vie et que s’ensuit
Dominos, se mérite le paradis
 
T’attendent les ténèbres, tombé dans leurs pièges
Nul doute, tu paiera le prix
Et puis tout penaud, tombent tes dominos
Le pire fécondera l'autre vie(63)
 
Et tombent les beignes, un retour de châtaignes
Tu l’as bien cherché, t’es maudit
Reconstruis les bases d’une vie et assure-toi
Qu’ tu ne retombera pas si bas
 
Dominos, dominos
 
Dominos, reconstruis si tu détruis
Dominos, le circuit du paradis
Ne pas retomber si bas
Fais ta vie et que s’ensuit
Ne fais pas tomber tes plaques (EW)
Fais ta place au paradis 

LES MECS ADORENT parodie "Les filles adorent" PZK

Les mecs adorent
Les mecs adorent Tous les tops Filiformes, peu importe
Toutes les femmes, qui dès lors donnent toujours leur accord 
Les mecs adorent se pavaner, torse bombé, l'air sauvage
Ils sont habiles pour éviter le mariage
Ils adorent nos dessous qu'ils ôtent d'un coup
Ils vantent leur matériel et leur devise est sexuelle
Les mecs adorent plaire, adorent faire la fête, s'honorent, se parfument
Et pire, ils se la pète !
Ils aiment nous épater, sans arrêt se faire remarquer
Entendre qu'ils sont bien gaulés, savoir qu'ils ont un ticket
 
Les mecs adorent être au top, des vrais hommes
Mais nous autres, les meufs les ignorent avant qu'ils nous déflorent 
Les mecs adorent les salopes qu'ont des formes,peu importe
Toutes les meufs, qui dès lors augmentent leurs records
 
Ils adorent les filles torrides, ils sont chauds des jeux érotiques
Mais "bas les pattes", on résiste, ils se disent "merde, faut que je me modère"
Alors, ils ont l'air bête
Ils bandent dès qu'une jupette les frôle, ont le cerveau entre les jambes
Ils aiment les jolies bagnoles et faire les fous
Mais conduisent des poubelles, veulent être des chefs, ils adorent que reluise leur caisse
Ils aiment faire un grand détour chez leur mère
Ils sont les fils à papa, ce sont des virtuoses de sales gosses
Ils nous saoulent dans leurs approches
 
Les mecs adorent être au top, des vrais hommes,
Mais nous autres, les meufs les ignorent avant qu'ils nous déflorent 
Les mecs adorent les salopes qu'on des formes, peu importe
Toutes les meufs, qui dès lors augmentent leurs records
 
Ouais, ils adorent les filles cools et les filles moins cools
Ouais, tu sais, les mecs sont des bébés et ont très peu d'esprit
Les gènes sont inversés et ils n'ont jamais rien compris aux filles
C'est vrai quoi
                                                                         Le 09/02/10  Les filles adorent - P-Z-K 

LA MONIQUE parodie "L'Amérique" Joe DASSIN


 

La Monique

Elle m'a dit qu'elle voulait baiser
J'ai pas pu, ça m'a dégoûté
Elle n'a plus d' dents, une haleine à tomber
La Monique 
 
Elle consomme des litrons de vin
La couperose rehausse son teint
Sur son gros ventre pendouillent ses deux gros seins
Je panique !
 
La Monique, la Monique, t'as qu' ça le soir, tu tournes PD
La Monique, la Monique, c'est un cauchemar, j' vais me réveiller
Je hais son popotin plus flasque que d' la gélatine
J'ai fermé cent fois les yeux pour que dresse ma pine
Stratégique !
 
Elle a des poches sous les yeux
Un gros nez, des narines de boeuf
Très développé son système pileux
La Monique
 
Se lave jamais, brosse pas ses deux dents
Elle sent fort, la sueur s'imposant
Et ses dessous gardent l'odeur de ses vents
Atomiques !
 
La Monique, la Monique, t'as qu' ça le soir, tu tournes PD
La Monique, la Monique, c'est un cauchemar, j' vais me réveiller
Je hais son popotin plus flasque que d' la gélatine
J'ai fermé cent fois les yeux pour que dresse ma pine
Stratégique !
 
La Monique, la Monique, c'est pas le rêve, faut se forcer
Mécanique cette trique qui se relève les yeux fermés 
Le 18/06/10 – P

L'Amérique - Joe DASSIN 

20/10/2015

ACCUEIL

BIENVENUE 
Vous trouverez sur ce blog, des concoctions personnelles caricaturales
sur divers sujets qui amènent des propositions,
des sous-entendus remplis de paradoxes et invitent à l'introspection.
C'est une passion sans ambition, un délire pour vous servir !
Autodidacte et amatrice, travaillant sur un matériel et des logiciels de première initiation, je vous demande donc un peu d'indulgence dans vos remarques.  
 
 
 
LA PARODIE S'IMPREGNE D'UN ORIGINAL 
SOUS UN AUTRE FOND, DE FORME DIFFERENTE
EN GARDANT LES GÊNES (P36) 
 

Groupe Syntax - Titre : Pride

Créé le 11/10/09, ce blog comporte 300 titres de chansons parodiées d’une soixantaine d’artistes différents qui ont eu le déveine de passer sous mon stylo :

Mylène FARMER, Alizée, Johnny HALLIDAY, Zazie, Yannick NOAH, Calogero, Mike BRANT, Etienne DAHO, Jean-Jacques GOLDMAN, Graziella de MICHELE, Goût de Luxe, Pierre PERRET, Cookie DINGLER, Nolwenn LEROY, Pauline, Rose LAURENS, Era, Michel SARDOU, Jean SCHULTHEIS, Renan LUCE, Marc LAVOINE, Grégoire, Indochine, Lio, OMD, Juliette GRECO, Mireille MATHIEU, Julie PIETRI, Axel BAUER, Passi, Garou, François FELDMAN, Duffy, Stéphanie de MONACO, Sirima, Frédéricks-Jones, Céline DION, Philippe KATERINE, Jeanne MAS, Pascal OBISPO, Michel POLNAREFF, Désireless, Téléphone, Corinne HERMES, Dalida, Bruce SPRINGSTEEN, Mélissa MARS, L’opéra rock, Les Enfoirés……..  

Vous souhaitant bonne promenade au pays
ParodisiaK36 Land
et espérant au-moins vous interloquer, je vous invite à déposer vos commentaires ! 
 
Ces textes sont des "remix" personnels amateurs , vous pouvez les copier en me prévenant SVP, mais il est interdit de les utiliser à des fins commerciales ou de les modifier.
 
Par avance, je m’excuse pour d’éventuelles ressemblances avec d’autres parodies
et m’engage à retirer mes textes ou mes vidéos si gêne il y a …..

Robert Miles - Children

JE REMERCIE :

le PARODYLAND, tout particulièrement Parolix pour son soutien,

Mimie Parodies pour son aide à construire ce blog,

Marylolalor pour avoir chanté sur l'une de mes parodies,

Papythilut, David Cottet et Bernie Villemin 

pour avoir interprété quelques unes de mes parodies

et Rebelliame Nova une autodidacte aux talents exceptionnels qui allient l'écriture, la composition musicale,  l'interprétation, le montage vidéo,  le remix musical, le mixage vocal et qui a eu la gentillesse de m'aider dans toutes ces catégories.

16/10/2015

FAIS TA CHAMBRE parodie "C'est ta chance" de Jean-Jacques GOLDMAN

Fais ta chambre !

Il faudrait que tu époussettes
Laver par terre aussi
Et il faudrait changer cette housse
Qui recouvre ton lit !
Oh ! Y a plein d'objets qui traînent, c'est sale
Et ramasse-moi un peu tout ce fouillis !
Tu peux prendre une pelle
Pour enlever tes poubelles
C'est pas la peine de faire le tri !
 
Il te faudra des semaines
Pour que tout soit rangé !
Dans ce désordre, s'est invités
les acariens eux-mêmes !
Pour entrer, il faut qu'on se faufile
Entre des vêtements et des livres
Et puis chaque tiroir déborde et ne referme
Et toi seul a fait ce fourbi !
 
Fais ta chambre, l'entrepôt d' la répugnance
J'ai qu'une envie, par la fenêtre, grande ouverte, tout jeter, je perd patience
T'as de la chance, je me retiens !
Dans ta chambre, produit de la négligence
Balayures avec un tas de papiers, faut déblayer d'urgence
Dans un effort surhumain !
 
La poussière reste statique
En couche sur ton bureau
Tu vois, ce rangement un peu anarchique
Ressemble à un ghetto !
Oh ! Y en a tellement sur l'étagère
Qu'on ne sait plus où regarder !
Et pour oser entrer, faut être téméraire
On peut se perdre ou se blesser !
 
Fais ta chambre, prend force et montre vaillance
Faudrait remplacer cette réticence
Par une certaine obligeance
Bonne chance ! T'as pas l' choix !
Dans ta chambre, la source de la pestilence
Toujours chercher dans ces puces, des choses qui ont peu d'importance !
De prudence, arme-toi !
 
Fais ta chambre, l'entrepôt d' la répugnance
J'ai qu'une envie, par la fenêtre, grande ouverte, tout jeter, je perd patience
T'as de la chance, je me retiens !
Dans ta chambre, produit de la négligence
Balayures avec un tas de papiers, faut déblayer d'urgence
Dans un effort surhumain ! 
Le 29/01/11 – P/
C'est ta chance - Jean-Jacques GOLDMAN

13/10/2015

PRETENTIONS parodie "Le pénitencier" Johnny HALLYDAY

Prétentions
Qu’il sorte son pénis entier
Plutôt que de s’en vanter
Mais hélas, l’organe apparaît transi
Le pauvre dard se liquéfie
Les gars sont si fiers des effets
Que donnent leur matériel
Tendu, parfaite virilité
Ce n’est simple bagatelle
L’appareil sous un caoutchouc
D’interdits, conditionné
Ainsi, se pare cet attribut
Retient le risque du jet
 
L’affaire s’écourtera
Rabaissez alors vos prétentions
Seuls conquis, comblés de bévues
Messieurs, remontez vos pantalons
Vos brindilles nous font marrer
Les faits s’avèrent, pleurez
Mesdames, démontez leur vanité
Machos prennent déculottée
Qu’il sorte son pénis entier
Plutôt que de s’en vanter
Mais hélas, le membre apparaît transi
Le pauvre dard se liquéfie
                                                                         Le 11/09/08 – P/80   Le pénitencier – Johnny HALLYDAY