13/11/2015

LE PRET parodie "La paix" Johnny HALLYDAY

Le prêt
Combien désire le meilleure
Combien s’habillent à bas prix
Combien coûte la minceur
Combien veulent changer de vie
Combien se vend un été(CQ)
Combien coûte le menu(CR)
Combien pour ce grand chalet
Combien de mois, cette voiture(CS)
 
Qu’on me chiffre le prêt, qu’on me chiffre le prêt
Qu’on me chiffre le prêt, enfin
Qu’on me chiffre le prêt, qu’on me chiffre le prêt
Qu’on me chiffre le prêt, enfin
 
Combien faut-il de dollars
Pour faire un beau postérieure
Combien pour être peinard
Dans l’envie de la hauteur(CT)
Combien pour un autre temps
Combien d’ pièces pour un bonheur(CU)
Combien d’écoles pour faire sans(CV)
Où s’accorder la valeur(CW)
 
Qu’on me chiffre le prêt, qu’on me chiffre le prêt
Qu’on me chiffre le prêt, enfin
Qu’on me chiffre le prêt, qu’on me chiffre le prêt
Qu’on me chiffre le prêt, enfin
Jusqu’à plus rien…….je l’aurais
 
                     Refait le 12/12/08 – P/52                                                La paix – Johnny HALLYDAY

22/09/2015

MON COMPTE EST TELLEMENT BON parodie "Le monde est tellement con" Marc LAVOINE

 
 
Mon compte est tellement bon (Le monde est tellement con) Le 28/11/08 - P/68
Oh ! j’ n’ai plus de dettes, je peux faire des écarts
Les étiquettes me paressent dérisoires
J’aimerais avoir la classe, de la prestance
Et acquérir de l’audace, de la puissance
Un peu de verve dans ce que je dis
Exaucer mes rêves, toutes mes envies
 
Mon compte est tellement bon que j’ai envie de changer de vie
De m’offrir les saisons, visiter d’autres pays
M’enivrer dans les foires, contenter mes amis
Me payer une Jaguar, me rouler dans le chic
Et brûler tout ce fric
 
Je sais que c’est un petit pécule que je ne retiens pas
Je recalcule pour faire le moindre achat
Il me faut d’autres liasses pour m’acheter un palace
En attendant je rêvasse de ce qui brille en surface
 
Mon compte est tellement bon que j’ai envie de changer de vie
De m’offrir une raison, d’acheter le paradis
M’enivrer de l’espoir, dépenser mes soucis
Me payer une victoire, me rouler dans le chic
Et brûler tout ce fric
 
Oh ! j’ n’ai plus de dettes, un moment de gloire
Je suis en alerte, j’ai peur du provisoire 
Mon compte est tellement….
 
Mon compte est tellement bon que j’ai envie de changer de vie
De m’offrir les saisons, visiter d’autres pays
M’enivrer dans les foires, contenter mes amis
Me payer une Jaguar, me rouler dans le chic
Et brûler tout ce fric
 
Mon compte est tellement bon
Que j’ai envie d’ changer de vie
De m’offrir une raison, d’acheter le paradis
M’enivrer de l’espoir, dépenser mes soucis
Me payer une victoire, me rouler dans le chic
Et brûler tout ce fric 

01/09/2015

TOUTE POLITIQUE ME GENE parodie "La musique que j'aime" Johnny HALLYDAY

 
Toute politique me gêne
Toute politique me gêne, elle se prélasse sur nos flouzes
Les maux s’estompent et puis reviennent
Perversité est dans le flouze
 
Fonder le droit, fonder les chaînes
Et la loi recueille le flouze
Mais s’implantent d’autres problèmes
Ils se supplanteront toujours
 
Tous les serments, il y en a marre
Demain sépare faits et discours
Pour louer le programme des espoirs
Vraiment doués au jeu des détours
 
Politique vivra tant qu’il y aura du flouze 
Le flouze, y a ceux qui le détiennent
Et ceux qui peine à le gagner
Pour l’heure, rien ne change rengaine
C’est pas d’hier qu’il y a des degrés
 
Toutes leurs tactiques me gênent
Tous leurs débats malins nous blousent
Les mots sont bien souvent les mêmes
Pour camoufler qu’ils veulent du flouze
 
Privé de choix, miné de haine
T’en a pas, tu deviens une bouse
Nous enchantent et puis nous promènent
Mais le concret dépend du flouze
 
Les engagements se contrecarrent
Et vient l’art de dévier l’embrouille
Et rentrent en scène tous ces roublards
Dans leurs enjeux, trouver l’andouille
 
Toute politique me gêne, elle se prélasse sur nos flouzes
Les maux s’estompent et puis reviennent
Perversité est dans le flouze 
 
Le flouze, y a ceux qui le détiennent
Et ceux qui peine à le gagner
Pour l’heure, rien ne change rengaine
C’est pas d’hier qu’y a des degrés
Le 24/09/08 – P/77
 La musique que j'aime - Johnny HALLYDAY 

07/07/2015

LE PRIX parodie "L'envie" Johnny HALLYDAY

Le prix 
Qu’on me donne facilités dans les affaires
Qu’on me solde demain, mes choix et mon destin
Qu’on prélève le besoin, que le nécessaire
Que je découvre le prix de la vie, demain !
 
Qu’on me donne le barème, que je gère l’avenir
Que la somme que je dois ne dilapide l’épargne
Pour qu’ je gère l’impair, qu’on me donne une prime
Qu’on me rémunère l’instant d’essuyer mes larmes
 
On m’a trop versé de vent et d’ennuis
J’ai financé les trêves et les amis
Toutes ces choses qui n’avaient de prix
J’économise de vivre pour m’investir
Dans l’empire des profits
Qu’on me donne le prix
Le prix de cette vie
Qu’on m’effectue devis
 
Que la somme de ma peine soit le germe de l’amour
Un pécule de permis pour qu’ j’achète la chance
Pour qu’ je gère mes dépenses, que l’enchère soit recours
Et toucher un salaire pour acheter sentiments !
 
Pour que j’adhère au gain, craindre les débits
Qu’on m’assomme de défis, pour qu’ je gère bravoure
Qu’on me donne le coût des galères de la vie
M’exonère des conflits, m’indemniser d’humour
 
On m’a fait payer l’impôt d’inepties(34)
J’ai dissipé mes rêves en veulerie(35)
Toute la prose qui fait fantaisie
Les fonds gratuits qui privent du désir
Et des sourires d’autrui
Qu’on me donne le prix
De ce qui est permis
Ce qui est interdit
 
Comme un trésorier, l’argent me défie
J’acquiers rabais sur des rêves en crédit
Cherche les promos sur tous les plaisirs
Toutes les remises pour vivre au grand sourire
Je soutire les produits
Qu’on me donne le prix
Le prix de cette vie
Une fortune d’envies 
Le 09/10/07 – P/53
L’envie – Johnny HALLYDAY