22/07/2017

IL TAPE SUR LA NOUNOU parodie "Il tape sur des bambous" Philippe LAVIL

 
Il tape sur la nounou
C'est un génie, c'est le plus beau
C'est l'enfant le plus sage
Fait de l'art, refait la déco
Des murs de coloriage
Il vit sa vie, rien n'est interdit
Ce mignon s'épanouit
Il n'écoute rien et dit des gros mots
C'est son côté franco !
 
Il tape sur la nounou et ça lui fait du bien
Il épile ses nounours et a tondu le chien
Il est trop énergique pour garnir un coin
Pas de panique, il s'implique, il en a besoin
Il tape sur la nounou, mais ce n'est qu'un gamin
Il déchire tout ce  qu'il trouve, c'est un petit coquin
Il s'active et découvre, c'est son quotidien
Et parfois, fait des trous dans ce qu'il a dans les mains !
 
Il a découpé mes rideaux 
Il est bon dans ce domaine !
Il est doué avec des ciseaux
Il faut bien qu'il s'apprenne
Tu lui dis "non" il n'est pas d'accord
Jamais il ne démord
Y a un malaise dans la discipline
Sa technique est maligne
 
Il tape sur la nounou et ça lui fait du bien
Il épile ses nounours et a tondu le chien
Il est trop énergique pour garnir un coin
Pas de panique, il s'implique, il en a besoin
Il tape sur la nounou, mais ce n'est qu'un gamin
Il déchire tout c' qu'il trouve, c'est un petit coquin
Il s'active et découvre, c'est son quotidien
Et parfois, fait des trous dans c' qu'il a dans les mains !
 
Le 24/03/10 – Il tape sur des bambous - Philippe LAVIL 

29/12/2016

JEUX D'ECOLE parodie "College boy" Indochine

 
 
Jeux d'école
Je suis content, la sonnerie a retenti mais je prends mon temps
Je me dirige vers mon casier ou je dois trouver d'autres plans
Alors ! On y joue !
 
Je pars en courant pour rechercher le trésor de Ford Boyard
Et je cours à perdre haleinec
Car j'ai pas beaucoup de temps pour ça !
Mais moi, j' suis le roi de tous ces jeux d'exploits
Mais me déçoivent les enseignants qui se foutent de moi
 
On doit, dans un panier pas grand, mettre une balle
Et c'est à moi, de la lancer, elle y est, je suis adroit
Et là, se lèvent les filles et ma gueule prend la balle
Ma joue rougit, je la vois dans la glace
 
Après on a joué à celui qui avait le kiki le plus grand
Et comme j'ai perdu, cette fois,
Ils ont dû me trouver un bon gage
Et là ! Ils me clouent !
 
Je crois qu'ils ont envie de jouer à Colin Maillard
Mais moi, j' suis puni, c'est ça lorsque l'on perd
Ils ont compris que j'étais une lumière
 
Des voleurs ou bien des gendarmes,
Dans quel camp jouent-ils ces deux gars là ?
Cet innocent piègent ces deux cons là
Et je me prend une grosse décharge
 
Et ben quoi ! Alors quoi !
On a l' droit de jouer aux soldats
Et ben quoi ! Alors quoi !
Les nones peuvent bien agiter les bras
Oh ! Les gars ! Allô quoi !
Moi je sèche sur la croix
Eh ! Les gars ! Allô quoi !!!!!
  

College boy – Indochine-Le 31/05/2013- P/ 

13/01/2016

L'ESSOR D'UN GAMIN parodie "Jean-Jacques GOLDMAN" Encore un matin

L’essor d’un gamin 
L’essor d’un gamin devient quotidien
Si fragile au creux de l’écrin
Honore ce gamin de leçons, de bien
Gardien lui trace son chemin
 
Gamin adoré ou bien gamin de bande
Le motiver pour tout apprendre(41) 
Gamin mal aimé, mentir pour protéger
Garder secrets peut le blesser
 
Trésor de gamin qui cherche une écoute
Gamin déçu part en déroute
L’effort d’un gamin, construire de son mieux
Lui dépeindre les règles du jeu
 
Un gamin, sans repère devient
Galopin qui joue au malin
Ce gamin, c’est le mien, c’est le tien
Un gamin s’éteint
Sans lumière, la sève du soutien(AD)
 
Le sort d’un gamin rendu responsable(AE)
Il craint le vice qui rend coupable
Endort ce gamin, initie sa vie
Entre implications et envies
Il faut le conduire, atteindre sa conscience
Refléter l’acte aux conséquences(AF)
Chaque référence, chacun ses exigences(42)
Ses choix se décident en confiance
 
Un gamin se repère aux siens
Un gamin sans amour s’éteint
Ce gamin, c’est le brin de demain
Un gamin vaurien(AG)
S’il se perd… sur mauvais chemin 
Le 31/10/07 – P/60
Encore un matin – Jean-Jacques GOLDMAN

09/11/2015

CE BOUT DE REVE parodie "Au bout de mes rêves" Jean-Jacques GOLDMAN

 
Ce bout de rêve
Semaines défilent en tristesse
Saignent dans ce long parcours(AH)
Tous les essais en détresse
Qui nous amputent l’amour
 
Un rêve stérile m’entête 
Sonder la température
Trop longtemps que l’on s’apprête
Que l’on s’efforce au futur
 
Je voulais ce bout de rêve       
Ce petit bout de rêve                 
Les délais toujours s’élèvent     
Toutes les options s’achèvent  
Je perd le bout de fièvre  
 
Je voulais ce bout de rêve
Ce petit bout de rêve
Délais trop lourds me crèvent
je n'aurai de relève
 
Et même si l’on peut vivre
Sans l’être cher de nos traces
S’accommoder de ce vide
Enceinte de cet espace(AI)
 
Je rêve de ces risettes
Des yeux qu’aurait cet enfant
Conservation d’une poussette
Pliée dessous l’espérance
 
Je voulais ce bout de rêve
Ce petit bout de rêve
Mais disparaît tout ce rêve
Cette livraison relève 
D’un volatile en grève(AJ)
J’irais au bout de mon rêve
 
Et même si l’on nous teste
Je veux ce paquet d’amour
Dans cette attente moleste
Le solde de nos recours
 
S’insèrent dans nos tortures
Le désarroi et la déception
Ne germe progéniture
J’adopterai une raison
 
Je voulais ce bout de rêve   
Ce petit bout de rêve             
Je sème mon bout de rêve  
Infécond ce beau rêve          
Mais toujours j’en rêve
 
Je voulais ce bout de rêve
Ce petit bout de rêve
D'un embryon me sèvre (AK)
Ce volatile en grève
 Le 05/11/07 – P/11
Au bout de mes rêves – Jean-Jacques GOLDMAN 

22/09/2015

MUTANT parodie "Affronte-moi" Johnny HALLYDAY

L'adolescence est un état intermédiaire entre l'enfance et la maturité.
Le mélange est parfois détonant !
Mutant  
Tu ne fous rien,t’exagères
Tes conneries nous exaspèrent
T’es le pire de tous les élèves
 
Et tu te braques, contre-attaque
Quand on parle de tes frasques
Que tu prends à la légère
 
T’es l’innocent impuissant
Devant les autres influents
Mais tu nous prends pour des glands
 
Tu nous déçois, t’es casse-noix
Tu ne comprends pas ce qu’on dit
Comme un abruti !
 
T’entends confronte-toi aux faits
Regarde-moi
Je te dis qu’on est pas contre toi
 
Tu dis que tu n’as pas le droit
Ecoute-moi
Fais des efforts, mon gars
Démontre-moi
Réprime, expose tes choix
Tous tes préjugés ingrats
 
Sors de ton lit, fais pas l’âne
Tes rancœurs d’irresponsable
Rivalisent avec la morale
 
Fais pas le malin avec moi
Je ne suis pas un copain
Sois un peu plus aimable
 
T’es peut-être plus un gamin
Mais tu n’en es pas si loin
Pour l’instant, tu es un vaurien
 
Un peu de respect, ce serait bien
Tu pourrais mieux travailler
Que d’être là à ne faire rien
Refait le 12/12/08 – P/69
Affronte-moi - Johnny HALLYDAY  

14/10/2014

MON BAC EST MANQUE parodie "A nos actes manqués" Jean-Jacques GOLDMAN

Mon bac est manqué 
J’ai tout loupé, j’ai dérapé sur les conseils
Les examens m’agressent de futilités
Toutes les leçons me paraissent longues, me donnent sommeil
Je ne pourrais jamais être doué !
 
Dans les salles d’étude, tous mes songes d’insouciance
Sont les seuls moments ou j’avais dû étudier
En classe, l’esprit gravite pourtant dans tous les sens
Et s’emmêle souvent dans l’exposé
Et le bac est manqué !
 
Ces années perdues à penser qu’à s’amuser
C’est le futur que je n’avais imaginé
Tout ce qui ne m’a pas plu, m’empressais d’ l’ignorer
Mais j’aurais mieux fait de raisonner
 
Me grondent les professeurs que je n’écoute plus
Les notes de mes travaux bâclés sont peu élevées
Je n’ai diplôme, me débrouiller, j’ai toujours su
C’est l’inconscience qui m’a dépassé
Et mon bac est manqué !
 
Dans la cour, l’écolier s’est encore distingué
Des pages de problèmes qui sont à recopier
Les punitions étaient sûrement bien méritées
L’étudiant déçu, persécuté…
 
Mes facéties dérivent sans fin sur déboires
Réprouve les frasques que j’ai pu engendrer
Avec adresse, je triche sur tous les devoirs
Les maths, le français, trop de corvées
Et mon bac est manqué   
Le 19/09/07 A nos actes manqués – Jean-Jacques GOLDMAN