12/03/2016

SHOPPING parodie "Elle a gardé ses yeux d'enfant, ma mère" Mike BRANT

Elle a acheté ces deux ensembles pas chers
Shopping 
Elle a gardé ses yeux d’enfant, ma mère  - (Le 18/08/07 - P88)             
Elle a acheté ces deux ensembles pas chers, et
Les soldes d’Auchan lui ont permis l’affaire
A Camaïeu, elle cherche un short beige
Mais un tailleur de lin pourrait lui plaire !  
Quand vient les essais dans la cabine
Dans miroirs autour, elle s’examine
  
Elle a acheté ces deux vêtements pas chers, mais
Dans ses placards, on y trouve son problème
Elle devra faire le vide pour ses achats
Et dans ce cas, il faut refaire des choix
 
Et quand elle appelle quelques copines
Sur les grands faubourgs, ensemble elles fouinen
 Elle a acheté ces deux ensembles pas chers, et 
Quelques dépenses la divertissent, la piègent
Et c’est Monsieur qui paiera le manège    
La bonne humeur ne tient qu’à satisfaire ! 

29/09/2015

L'ASSASSIN DU SKI parodie "L'assasymphonie" OPERA ROCK MOZART

L'assassin du ski
Mozart Opéra Rock – L'assasymphonie (Le 31/12/09 - P/  )
Je suis munie de l'arsenal pour la glisse
Les skis, les raquettes à l'assaut sur les pistes 
Je défie toutes les intempéries
Je suis une athlète, débutante, dégourdie 
Je subis les descentes sans répit, pourtant, je freine
J'entraîne aux prouesses mes fesses
 
Quand je fais du ski
Le maintien, mes appuis sont des problèmes
Souvent, j'ai le pif bourré de neige
Quand je mets les skis
Je fais des chorégraphies, je m'épate moi-même
j'avoue, mes acquis sont un peu faibles
 
Je suis fournie d'aucune stratégie pour les pirouettes
Je dévie, rebondi 
Engourdie, j'ôte ma panoplie pour une tartiflette ou une raclette
J'en rêve
 
Quand je fous les skis
C'est parti mon kiki pour les problèmes
Manquant la sortie du télésiège
Quand je mets les skis
C'est un vrai cafouillis mais je glisse quand même
Toujours, j'atterris dans les vieux chênes !
 
Je perds mes bâtons et mes skis
Les urgences ont retenti, six piquets m'ont trahis 
J'ai toutes les dents dans le ruisseau
J'ai bu un peu trop de vin chaud 
Trop d'élan et trop haut 
Je crois que c'est fini, faut qu'on me rapatrie
J'ai dû déconner avec la symétrie
 
J'avoue, je nuis, je suis un danger public, un phénomène
Fauchant sur la piste tous ceux qui me gêne
J'avoue, je suis un assassin du ski, je les malmène
Avant qu'ils m'échappent tombants de la benne
 
Quand je fais du ski, je fais des chorégraphies
Je dévale, dévie, je m'épate moi-même