20/01/2016

LES REVUES parodie "Dans la rue" Michel POLNAREFF

Les revues         (Dans la rue) Le 27/03/08 - P/59
France Soir murmure qu’ils se rapprochent
Sous un vent de béguin
Lâche quelques mots qui affriandent
Des tuyaux percés qui se vendent
Les bévues des médias
Les revues, c’est du blablabla
Les revues, c’est pas vrai
Ouais ! Beep ! Beep
 
Canards murmurent quelques reproches
Sur le banc d’ comédiens
Leurs frasques sur haute propagande
Qu’on exauce l’indiscrète demande
Les revues mettent du piment
Au menu, farces à 100%
Les revues sont sans gêne
Ouais ! Beep ! Beep
 
Recherche la source qui informe(DY)
Par des yeux qui la déforme(DZ)
Métaphores et autres versions
Les gazettes coulent à profusion
Les revues de l’indécence
L’incongru, le lecteur l’attend
Les revues, on les aime
Ouais ! Beep !Beep
 
Editeurs
Remettent des couleurs
Nous enroulent
L’histoire pour qu’elle s’écoule
A la une
Le scandale, l’infortune
Toutes les esclandres et les rumeurs
Toute la vie, la vie des stars, ces gueules de gloire
En revu, que Voilà
Les revues content sagas
Les revues, on les aime
Ouais ! Beep ! Beep !
 
J’ai vu Nolwenn Leroy
Dans son banal quotidien
J’ai lu que Nicolas(EA)
Epousera l’ancien mannequin(EB)
J’ai lu dans Paris Match
Qu’Alexia a deux bambins(EC)

21/09/2015

IL MITRAILLE parodie "Des rails" ZAZIE

 
Il mitraille

(Des rails) Le 11/10/08 - P/34

Il a l’esprit d’un chasseur, il est malin
La façon d’un trappeur, son quotidien
Des semaines de bassesses, de grande adresse
Il file leurs ombres à la trace, l’esprit tenace
 
Dans un bois voisin, il mitraille
A l’affût d’une faille, chaque proie a peur où qu’elle aille
Et la tête d’une vedette apparaît dans les gazettes
Aux abois, comédien se taille car la frousse le tenaille
Sournois, son instinct le tiraille
Et s’achètent les gazettes, la vie de toutes ces vedettes
 
Il s’est planqué derrière le mur mitoyen, reste discret
Les stores préservent des voyeurs
Guette le gibier, sa patience est de rigueur
Tire le portrait
 
Sur un toit non loin, il mitraille
A l’affût d’une faille
Entrevoit l’acteur au bercail
La silhouette d’une vedette apparaît dans les gazettes
A l’étroit dans un tas d’ broussailles
Avec tout l’attirail
Aperçoit l’étoile qu’il mitraille
L’amourette d’une vedette à la tête des gazettes
S’invitera à ses fiançailles
Pour un cliché de taille
Assistera à ses funérailles
Derrière un soupirail
 
Il s’octroie tous les droits
Sa besogne vaut la peine
Ça se vend et puis ça paye
 
Mais pourquoi cet homme mitraille ?
Aime-t-il ce travail ?
Dis pourquoi cet homme mitraille 
C’est peut-être les vedettes qui ont peur des oubliettes
Mais les stars ont-elles gouvernail 
D’accord qu’il les assaille 
Mais pourquoi cet homme mitraille 
Sa besogne vaut la peine
Ça se vend et puis ça paye
Quand la tête des vedettes apparaissent dans les gazettes