08/03/2017

ON RAQUE POUR TOI parodie "Ca plane pour moi" Plastic BERTRAND

On raque pour toi

Nicolas a mangé tout le chocolat de la vieille dame
A pris sa main et puis le bras aux fonds de sa campagne
Leurrée, spoliée ! La pauvre femme
Risquerait-il le bagne ou juste un blâme ?
Ouh Ouh Ouh Ouh ! Ouh ! Le coquin !
 
Allez hop ! Une enveloppe
De quelques milliers d' Euros mais peu importe
Dans la popoche de Pénélope
Pour toutes ses heures passées au bureau
Elle est trop forte cette anecdote
Où Où Où Où ! Mais ou est passé son bureau ?
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi !
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Allez hop, la maline de Marine est dans son droit
Et n'est pas au dessus de ces lois
Votées par qui, votées pour quoi ?
Protéger leurs pouvoirs et leurs avantages
Où où où où ! La décadence s'installe en France
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Hop hop hop ! Escapades de Flamby au volant de son joli scooter
La pauvre se prive de chauffeur
Mais grâcement paye son coiffeur
Afin de faire le joli cœur
Où Où Où Où ! Ici et là !
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Allez hop ! Les Hamon, Fillon, Mélenchon et les Macron
Qui feraient n'importe quoi pour un mandat
Sans privilèges, sans intérêts, on y croit pas !
Se traînant autant de casseroles que les autres
Ouh Ouh Ouh Ouh ! A-t-on le choix ?
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Hou Hou Hou Hou ! On raque pour quoi ?
 
Le 04/03/2017- P
Ca plane pour moi – Plastic Bertrand 

30/04/2016

LEURS VERITES parodie "Ma vérité" Johnny HALLYDAY

 

Leurs vérités

PAROLES "Ma vérité" J-Hallyday             PARODIE "Leurs vérités" P36

On me dit que la vie n’est rien On nous dit que la vie demain
Qu’un aller sans retour Va changer de parcours
On me dit que c’est pour mon bien On nous dit « votez citoyens »
Qu’il faut bien s’arrêter un jour Tout un lot d’hommes rusés discourent
   
Je n’ai fait semblant de rien Ils ont un semblant de saint
Je me suis sali les mains Un esprit de comédien
Pour construire ma liberté Pour instruire leurs idées
Et pouvoir dire ma vérité Faire croire que le pire est passé
   
J’ai frôlé la mort Et l’on nous endort
Trouvé l’amour L’on nous envoûte
Rien ne peut plus rien m’arriver Perdu dans leurs vérités
J’ai trouvé la force des premiers jours Ils ont la riposte qui déroute
Je n’ai plus rien à prouver Se donnent les moyens de gagner
Tout peut s’oublier Fourbes et subtilités
Mais pas la liberté Dessous leurs vérités
   
On me dit que la vie n’est rien On nous dit « chers concitoyens »
Ne vaut pas le détour Fléaux qui nous entourent
Qu’il n’y a pas de place ici Dépassent tous les autres partis
Pour tous les forçats de l’amour Que ce candidat a recours
   
Je n’ai fait semblant de rien Ils ont l’ascendant malsain
Je me suis sali les mains Nous sommes de minimes crétins
Pour construire ma liberté Un navire prêt à couler
Et pouvoir dire ma vérité N’a d’espoir d’être sauver
   
J’ai frôlé la mort L’on promet encore
Trouvé l’amour Concret s’ajourne
Rien ne peut plus rien m’arriver Pleins de convenus dérivés
J’ai trouvé la force des premiers jours Ils ont le best of des vraies magouilles
Je n’ai plus rien à prouver Et tendent plein de collets
Tout peut s’oublier Avec habilité
Mais pas la liberté Sur toutes leurs vérités !
   
Tout peut s'oublier Tout pour nous tromper
Mais pas la liberté Tout pour nous spolier
Tout peut s'oublier Avec leurs vérités
Mais pas la liberté Avec leurs vérités
   
On me dit que la vie n’est rien On nous dit qu’il faut se restreindre
Qu’un aller sans retour Et se porter secours
On me dit que c’est pour mon bien On nous dit que c’est pour notre bien
Qu’il faut bien s’arrêter un jour Qu’il faut tout donner aux vautours
   
Je n’ai fait semblant de rien L’on entend ce même refrain
Je me suis sali les mains D’ la répartie au scrutin
Pour construire ma liberté Reconduire les abcès
Et pouvoir dire ma vérité Le pouvoir biffe les promesses
   
J’ai frôlé la mort L’on soumet l’effort
Trouvé l’amour Que l’on détourne
Rien ne peut plus rien m’arriver Pour un peu plus d’intérêt
J’ai trouvé la force des premiers jours Il n’y a de despote dans ce grand souk
Je n’ai plus rien à prouver Que des bourses subtilisées
Tout peut s’oublier Tout peut s’acheter
Mais pas la liberté Surtout leurs vérités

12/10/2014

UN COMIC SHOW parodie "In the army now" Statut Quo

Un comic show 
Génération qui s'emmerde et se traîne
Qui se lasse de promesses en chaîne
D'une sorte de comic show
Oh, oh, une bande d'endormis au chaud !
 
Ya plus de valeurs dans ce gros bordel
Tout l' monde s'en fout, c'est la plus bête des scènes
De ce grand comic show
Oh, oh, de cette bande de rigolos !
 
Y a tout un lot qui se perd, s'embourbe
Ça sonne faux, le monde se ferme, se boude
C'est le grand comic show
Oh, oh, c'est une comédie de sots !
 
Combines et rancoeurs souillent la morale
Se meurt le coeur sous l'air ambiant glacial
Dans ce grand comic show
Oh, oh, les conneries en idéaux !
 
Une parade d'imbéciles célèbres
Qu'on peut titrer "A chacun sa merde"
L'héroïne est malade, y a pas d' remède
Et ce grand comic show
Oh, oh, poursuit sa série "Fléaux"
 
Cette représentation d'automates
N'ont qu'un seul rôle qui se formate
Dans ce grand comic show
Oh, oh, d'âneries de haut niveau !
C'est le grand comic show
Oh, oh, feuilleton de méli-mélo !
 
Ce spectacle nous montre des acrobates
Des leaders dénués de peur, qui appâtent, frelatent
C'est un grand comic show
Oh, oh, de tant de mépris, de faux !
De ce grand comic show
Oh, oh, de cette bande de rigolos !
 
Ce théâtre ne donne pas envie
Ce n'est pas un film, mais c'est bien la vie
Tout ce grand comic show
Oh, oh, d'acteurs démunis de beau !
C'est le grand comic show
Oh, oh, c'est une comédie de sots ! 
 
Le 17/03/12 – P/ In the army now - Statut Quo