22/07/2017

IL TAPE SUR LA NOUNOU parodie "Il tape sur des bambous" Philippe LAVIL

 
Il tape sur la nounou
C'est un génie, c'est le plus beau
C'est l'enfant le plus sage
Fait de l'art, refait la déco
Des murs de coloriage
Il vit sa vie, rien n'est interdit
Ce mignon s'épanouit
Il n'écoute rien et dit des gros mots
C'est son côté franco !
 
Il tape sur la nounou et ça lui fait du bien
Il épile ses nounours et a tondu le chien
Il est trop énergique pour garnir un coin
Pas de panique, il s'implique, il en a besoin
Il tape sur la nounou, mais ce n'est qu'un gamin
Il déchire tout ce  qu'il trouve, c'est un petit coquin
Il s'active et découvre, c'est son quotidien
Et parfois, fait des trous dans ce qu'il a dans les mains !
 
Il a découpé mes rideaux 
Il est bon dans ce domaine !
Il est doué avec des ciseaux
Il faut bien qu'il s'apprenne
Tu lui dis "non" il n'est pas d'accord
Jamais il ne démord
Y a un malaise dans la discipline
Sa technique est maligne
 
Il tape sur la nounou et ça lui fait du bien
Il épile ses nounours et a tondu le chien
Il est trop énergique pour garnir un coin
Pas de panique, il s'implique, il en a besoin
Il tape sur la nounou, mais ce n'est qu'un gamin
Il déchire tout c' qu'il trouve, c'est un petit coquin
Il s'active et découvre, c'est son quotidien
Et parfois, fait des trous dans c' qu'il a dans les mains !
 
Le 24/03/10 – Il tape sur des bambous - Philippe LAVIL 

08/03/2017

ON RAQUE POUR TOI parodie "Ca plane pour moi" Plastic BERTRAND

On raque pour toi

Nicolas a mangé tout le chocolat de la vieille dame
A pris sa main et puis le bras aux fonds de sa campagne
Leurrée, spoliée ! La pauvre femme
Risquerait-il le bagne ou juste un blâme ?
Ouh Ouh Ouh Ouh ! Ouh ! Le coquin !
 
Allez hop ! Une enveloppe
De quelques milliers d' Euros mais peu importe
Dans la popoche de Pénélope
Pour toutes ses heures passées au bureau
Elle est trop forte cette anecdote
Où Où Où Où ! Mais ou est passé son bureau ?
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi !
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Allez hop, la maline de Marine est dans son droit
Et n'est pas au dessus de ces lois
Votées par qui, votées pour quoi ?
Protéger leurs pouvoirs et leurs avantages
Où où où où ! La décadence s'installe en France
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Hop hop hop ! Escapades de Flamby au volant de son joli scooter
La pauvre se prive de chauffeur
Mais grâcement paye son coiffeur
Afin de faire le joli cœur
Où Où Où Où ! Ici et là !
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Allez hop ! Les Hamon, Fillon, Mélenchon et les Macron
Qui feraient n'importe quoi pour un mandat
Sans privilèges, sans intérêts, on y croit pas !
Se traînant autant de casseroles que les autres
Ouh Ouh Ouh Ouh ! A-t-on le choix ?
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Hou Hou Hou Hou ! On raque pour quoi ?
 
Le 04/03/2017- P
Ca plane pour moi – Plastic Bertrand 

29/12/2016

JEUX D'ECOLE parodie "College boy" Indochine

 
 
Jeux d'école
Je suis content, la sonnerie a retenti mais je prends mon temps
Je me dirige vers mon casier ou je dois trouver d'autres plans
Alors ! On y joue !
 
Je pars en courant pour rechercher le trésor de Ford Boyard
Et je cours à perdre haleinec
Car j'ai pas beaucoup de temps pour ça !
Mais moi, j' suis le roi de tous ces jeux d'exploits
Mais me déçoivent les enseignants qui se foutent de moi
 
On doit, dans un panier pas grand, mettre une balle
Et c'est à moi, de la lancer, elle y est, je suis adroit
Et là, se lèvent les filles et ma gueule prend la balle
Ma joue rougit, je la vois dans la glace
 
Après on a joué à celui qui avait le kiki le plus grand
Et comme j'ai perdu, cette fois,
Ils ont dû me trouver un bon gage
Et là ! Ils me clouent !
 
Je crois qu'ils ont envie de jouer à Colin Maillard
Mais moi, j' suis puni, c'est ça lorsque l'on perd
Ils ont compris que j'étais une lumière
 
Des voleurs ou bien des gendarmes,
Dans quel camp jouent-ils ces deux gars là ?
Cet innocent piègent ces deux cons là
Et je me prend une grosse décharge
 
Et ben quoi ! Alors quoi !
On a l' droit de jouer aux soldats
Et ben quoi ! Alors quoi !
Les nones peuvent bien agiter les bras
Oh ! Les gars ! Allô quoi !
Moi je sèche sur la croix
Eh ! Les gars ! Allô quoi !!!!!
  

College boy – Indochine-Le 31/05/2013- P/ 

15/05/2016

LES YEUX DE LA PROIE parodie "Les yeux de Laura" Goût de Luxe

Les yeux de la proie 
Les hommes recherchent du regard
Les yeux de leur proie
Pour encore la voir, la piste
Emboîtant son pas, discrets, sournois
Se sent prisonnière, l’homme la flaire
La miss brave mais n’a de panique
Elle tisse sa toile, piège l’adversaire
Sa tête se bat mais son corps abdique
 
Les yeux de la proie
Le lien du plaisir
Les yeux de la proie
Face à ce sourire
Les yeux de l’émoi
Fondent le désir
Les deux maladroits
Tâchent de se séduire
 
Les hommes de loi traquent la fraude
Tueurs et scélérats
Ils visent le cœur des pendards
Ils sont les rois de la pêche des gangs
Quelqu'un repère la porte derrière
L’artiste perd des bouts de sa vie
Le photographe soustrait les images chères
Traquera le portrait de sa vie
 
Les yeux de la proie              Les yeux de la proie
Atteints par le pire                 Ont l’instinct de vivre
Les yeux de l’effroi                Les yeux de la proie
Glacent ce sourire                 Lâches, vont s’ enfuirent
Les yeux aux abois               Les yeux de la proie
Contraints de subir               Vont bien la trahir
Les yeux de la proie             Les yeux de la proie
Gâchent le plaisir                 Glacent souvenir     
 
Que vous dire de ces chasses ?
Un jour se cache, l’autre traque ?
Etre aux aguets, atteindre cible 
Parfois victime ou chasseur ? 
Le 27/10/07 – P/61
Les yeux de Laura – Goûts de Luxe

24/04/2016

CASQUER parodie "Cassé" Nolwenn LEROY

Casquer
(Cassé) Le 09/12/08 - P/10
L’appel de la rue a résonné
Quand s’écroule tout un empire après son apogée
 
Quand les réserves s’amenuisent
Le fléau déjà bien avancé
Y a plus d’issue, c’est la crise
Les pieds et les poings liés
 
Enfoncés dans le marasme
L’écart social s’est creusé
Les jours néfastes menacent
Et alors on devra…
 
Casquer, oh, oh, casquer
C’est la débâcle, y a plus d’argent
A qui la faute
Casquer, oh, oh, casquer
Sortons les rames dans ce torrent
Certains pataugent
La populace est aux abois !
 
Les grèves n’ont plus rien a dire
Et tangue le bateau prêt à couler
S’apprête l’homme à s’appauvrir
Avec ses grandes idées
 
La haine engendre des bourrasques
Dès lors plus d’égalité
Les jours d’angoisse s’accroissent
Et les vices seront rois
 
Casquer, oh, oh, casquer
C’est la débâcle, y a plus d’argent
A qui la faute
Casquer, oh, oh, casquer
Sortons les rames dans ce torrent
Certains pataugent
La populace est aux abois !
 
Casquer, oh, oh, casquer, oh, oh
C’est la débâcle, y a plus d’argent
A qui la faute
Casquer, oh, oh, casquer 

28/03/2016

VIEUX BATARD parodie "Tes yeux noirs" INDOCHINE

Vieux bâtard
Tes yeux noirs – (Le 02/12/08 - P/97)           
Et viens-là, écoute-moi, ne va pas par-là
Oh ! Oh ! Viens-là, reste-là, ne mord pas mes doigts
Et attends un instant, tu me mets en retard
Tes conneries, ça suffit, tu as bien compris…
 
Ta queue frétille quand tu me vois, t’es mon vieux bâtard
Tu dors usé plus que tu ne cours, tu ressembles au paillasson
Et tu sens plus fort qu’un camembert, odorant toute la panière 
Que fais-tu vieux bâtard ? Ne met pas le foutoir                                            
 
Aller ! Viens-là, écoute-moi, ne va pas plus là-bas
Aller ! Viens-là, reste-là, j’en ai marre de toi
Et t’es saoulant, pas méchant t’es collé à moi
Tu renifles dans mon lit où t’as fait pipi
 
C’est comme un cauchemar tous les jours quand je suis de retour
Dans mes vêtements que ta mâchoire a broyé cent fois
Des débris de vols alimentaires torpillent tout le couloir 
Où es-tu vieux bâtard ? T'as foutu le bazar
 
Aller ! Viens-là, écoute-moi, montre-toi César
Aller ! Viens-là, regarde ça, qu’est-ce que t’as fait là
Et t’as compris qu’ les interdits étaient plus comiques
Et descends du divan, lâche l’accoudoir….
 
Aller ! viens-là, lâche ça, t’as cassé le bois
Viens ici, mon ami, je vais te mettre une pile(FM) 

27/02/2016

J'AI DEMANDE DE LA TUNE parodie "J'ai demandé à la lune" INDOCHINE

 
J'ai demandé de la tune
J'ai demandé de la thune
A mon banquier, ce galapiat
Je lui ai montré mes factures
Et là, il s'est moqué de moi
Pour de l'oseille, il veut des signatures
Des gens qui payent si je ne peux pas !
Quand il a vu mon infortune
Il dit qu'il ne peut rien pour moi
  
J'ai demandé de la thune
A mon banquier qui se fout de moi
Je lui dit comme ma vie est rude
Je peine à boucler les fins d' mois
Mais ce sournois, me parle de conjoncture
De taux que je ne comprends pas
Me lance que j' suis pas en mesure
De demander quoi que se soit !
  
De ses clients, je suis le pire
Je n'ai rien à lui garantir
La vie me ruine et il s'en fiche
Il est prêteur qu'aux personnes riches
  
J'ai demandé de la thune 
A cet homme qui est là pour ça
Il m'a dit "j'ai pour habitude 
D'en donner à celui qu'en a"
Comble de ça, il exige que j'assure
Pour payer les sommes que je dois
Je réponds que c'est une enflure
Que sa logique, je m' en bats les noix !
 
Le 09/06/11 – P/
J'ai demandé à la lune - Indochine