08/03/2017

ON RAQUE POUR TOI parodie "Ca plane pour moi" Plastic BERTRAND

On raque pour toi

Nicolas a mangé tout le chocolat de la vieille dame
A pris sa main et puis le bras aux fonds de sa campagne
Leurrée, spoliée ! La pauvre femme
Risquerait-il le bagne ou juste un blâme ?
Ouh Ouh Ouh Ouh ! Ouh ! Le coquin !
 
Allez hop ! Une enveloppe
De quelques milliers d' Euros mais peu importe
Dans la popoche de Pénélope
Pour toutes ses heures passées au bureau
Elle est trop forte cette anecdote
Où Où Où Où ! Mais ou est passé son bureau ?
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi !
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Allez hop, la maline de Marine est dans son droit
Et n'est pas au dessus de ces lois
Votées par qui, votées pour quoi ?
Protéger leurs pouvoirs et leurs avantages
Où où où où ! La décadence s'installe en France
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Hop hop hop ! Escapades de Flamby au volant de son joli scooter
La pauvre se prive de chauffeur
Mais grâcement paye son coiffeur
Afin de faire le joli cœur
Où Où Où Où ! Ici et là !
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Ouh Ouh Ouh Ouh ! On raque pour quoi ?
 
Allez hop ! Les Hamon, Fillon, Mélenchon et les Macron
Qui feraient n'importe quoi pour un mandat
Sans privilèges, sans intérêts, on y croit pas !
Se traînant autant de casseroles que les autres
Ouh Ouh Ouh Ouh ! A-t-on le choix ?
 
On raque pour toi, on raque pour toi
On raque pour toi, toi, toi, toi, toi, toi
On raque pour toi
Hou Hou Hou Hou ! On raque pour quoi ?
 
Le 04/03/2017- P
Ca plane pour moi – Plastic Bertrand 

01/03/2017

VALLS LA BAFFE parodie "A présent tu peux t'en aller" Richard ANTHONY

 

VALLS LA BAFFE

Tu es parti en Bretagne pour ta campagne
Une giboulée de claques, voilà ce que tu gagnes
Faut pas abuser chez les Gaulois
Enfariné à l'Est, de ça il y a un mois
Pas d'agressivité
Moi, je vais te le chanter
 
Tu t'es présenté pour devenir Président
Faut pas prendre tous les français que pour des glands
Donner une gifle plutôt réussi
Ce contre trois mois de prison avec sursis
Parce que l'on t'a mouché
Avec le mouchoir des français !
 
Tu peux chercher encore à gouverner la France
Plus de chômage et de malheureux
Dans ce monde en décadence
 
Valls, Sarkozy, Hollande et Fillon, les enjeux
Sont importants et ne faites qu'augmenter le creux
Oubliées vos promesses et vos débats
Le peuple n'a plus confiance en vous, ni de foi
Comment faut gouverner : En donnant un bon coup de balai !
 
Vous avez gouverner que pour vos intérêts
Et la France aujourd'hui en est que plus minée
Si vous dirigez comme des rois
Envolés vos nouveaux mandats, bon débarras
Ca, ce n'est pas volé
A présent, du vent, du balai
 
Tu peux chercher encore à manipuler la France
Plus de dommages et plus d'officieux
Dans ce monde en décadence
 
Ca maintenant c'est fait
Combien oserons vous baffer
 
Le 08/02/2017
Co-écrit avec DJtiti
A présent tu peux t'en aller – Richard ANTHONY

 

08/02/2017

LES PETITS MALINS parodie "Chaque matin" Yannick NOAH

Les Petits malins 
 (Chaque matin)Le 31/10/08 - P/58
 Des hommes déloyaux et malhonnêtes
 Du tact et du cran sont leurs armes
 Ils jouent du pipeau, font des courbettes
 Sur une ambition immorale
 Pourquoi voler c’ que les autres ont gagné
 Par les efforts de leur travail
 Cherchent ces flemmards, le gain aisé
 Des fourbes nés, de vrais canailles
 
Les p’ tits malins ,
Les p’ tits malins encensent avec aisance
Les p’ tits malins ,
Les p’ tits malins vivent de leurs manigances
Les p’ tits malins ,
Les p’ tits malins allient à la prestance
Les p’ tits malins ,
Les p’ tits malins un brin de prévenance
 
Ils ont l’apanage des girouettes
Atteints d’embrouilles incurables
Ils font du grisbi, leur conquête
Aux frais des âmes trop vulnérables
 
Sournois, ces acteurs aiment convoiter
Le beau, le cher, tout c’ qu’est royal
Félons noyés d’avidité
L’hypocrisie est viscérale
 
Les p’ tits malins ,
Les p’ tits malins méfiance à l’éloquence
Les p’ tits malins ,
Les p’ tits malins déguisent les manigances
Les p’ tits malins ,
Les p’ tits malins abusent la confiance
Les p’ tits malins
Les p’ tits malins ne pense qu’à l’opulence
L'appât du gain, l'appât du gain

29/12/2016

PAS DE CHANCE Parodie "C'est ta chance" Jean-Jacques GOLDMAN

Pas de chance 
Pas de voie dans cette course
Et la misère me suit
Je n’attends pas gagner coup de pouce
Je survis dans l’oubli !
Oh ! en proie dans cette senne du mal
Je prie souvent ce bon Dieu étourdi
Pour que ma joie revienne
Faut que j’éponge mes peines
Quitte à récurer mon esprit
 
Pas le choix dans cette arène
Je perds ma dignité
Tous ces efforts que je n’aurai pas fait
Un combat de problèmes
Et au sein de cette jungle hostile
Scélérats revendent les bandits
Si m’échappe l’espoir, que mes choix me reviennent
Et moi seul en payera le prix
 
Pas de chance, le fardeau des conséquences
J’ai perdu vie, tous mes rêves
Mes faiblesses m’enchaînent à des souffrances
Défaillance du soutien
Pas de chance, d’amis et de références
Un futur sans joie, privé de projets, de force, d’outrecuidance
Dans l’errance du malsain
 
Mon étoile est maléfique
Eloigne le pôle du beau
Pourquoi, les fées, soit disant magique
Ont loupé mon berceau
M’ déçois pourtant mais ne sais que faire
L’ sortilège m’a déshérité
Je crois que fatalité ne peut être à refaire
L’épreuve, châtiment du passé
 
Pas de chance, les offres sont manigances
Faudra remplacer toutes mes préférences
Par de la suffisance 
Pas de chance, pas le choix
La malchance me pousse dans l’impuissance
L’amour rayé par l’effroi, par les autres
Le mépris, la méfiance
Décadence naîtra là  
Le 02/11/07 – P/73
C’est ta chance – Jean-Jacques GOLDMAN

15/12/2016

POLNAREFF Michel - La poupée qui fait non

 
L’ amitié de renom 
(La poupée qui fait non) Le 12/05/07 - P/42
C'est une amitié de renom, nom, nom,  nom
C'est comme un boulet de canon, non, non, non
Ces menaçants amis
S’entraînent dans la folie
 
C’est une amitié de renom , nom, nom, nom
C’est comme un boulet de canon, non, non, non
Résonnent dans les esprits
Les crimes qu’ils ont commis
 
Cette destinée de renom, nom, nom, nom
Amène le procès de renom, nom, nom, nom
Pourtant ils s’étaient promis
Ne jamais être pris..
Ces associés maudits
A l’abri, payent le prix
 
Dans cette amitié de renom, nom, nom, nom
Une loyauté de renom, nom, nom, nom
Impressionne le pays
Le respect de bandit..
Noms, noms, noms et renom !

 

03/10/2016

CHEZ TOI parodie "Là-bas" Jean-Jacques GOLDMAN

Chez toi
Chez moi, y a pas d'allocation chômage
Si t'es pas content, tu dégages
Ici, je fais valoir mes droits
C'est pour ça que je viens chez toi !
 
Chez toi, on a pas besoin de courage
On arrive, dépose nos bagages
On nous donne ce que l'on a pas
Notre force, ce sont vos lois
C'est pour ça que je reste là !
 
Je perçois des pépettes pour mon élevage
Pour les études, le nourrissage
Donne nous ce que tu n'as pas
J'aime cet état !
 
On a rien du tout à faire
Vous avez l'art d'accueillir
On ne veut pas vous déplaire
On ne surtout pas partir
 
Ici, on a l'assurance
D'être nourrit et loger
On saisit cette providence
Qui serait bête de la renier !
 
Chez toi, on a une tonne d'avantages
Surtout ceux atteints de glandage
Faut dire qu'il n'y a plus d'emplois
On s'en tape, c'est mieux chez toi !
 
Si ma présence ne te plaît pas... Te plaît pas
Le plus gêné, on dit qu'il s'en va... S'en va
La faillite de ce pays, c'est pas moi... C'est pas moi
Et si la cause repose sur l'état... L'état
Je ne serais peut-être pas là... Non pas là
Si mon grand-père reposait chez moi... Chez moi
Même si je repartais là-bas... Oui là-bas
Est-ce que t'auras plus de choix ou pas ?... Le choix
Même si les keufs rôdent dans les parages... Les parages
Libre, je me sens davantage... Dommage
Faut qu'on soit la vermine, chaque fois... Chaque fois
On se relève, et puis l'on marche droit... Oui, droit
C'est pour ça que je reste là... Reste là
On ne peut que garder la foi... La foi
Je me sers une part chaque mois... Chaque mois
C'est pour ça que je resterais chez toi !...
Oui chez toi, oui chez toi, oui chez toi... 
 
 
Le 23/03/12 – P/

Là-bas - Jean-Jacques GOLDMAN 

07/05/2016

DEGRADEES NOS DIGNITES parodie "Les premiers seront les derniers" Céline DION

Dégrader nos dignités
Dépenser à satiété
Excédant notre intérêt
Le poison de notre liberté
  
Le progrès qui nous pollue                                      
Plus de procès pour rien indus
A ces savants, l’on doit ces abus                           
Mets « trop » en liste des bévues                             
Dans cette croissance effrénée, soutenue              
Tant nous désole, on s’habitue                   
Qu’est-ce que ces taxes peuvent changer   
Dans cette phase qui jette avant d’utiliser
 
Dégrader nos dignités
Excédant notre intérêt
Le poison de notre société
 
Un billet pour l’illusoire
Dans l’infernal exécutoire                                      
Une gestion qui surveille moindre écart               
L’erreur fait leur intérêt
Ce qui ne sauve notre moralité
Assoiffée de plus grands projets 
La menace est inodore 
Planète et ses races s’empoisonnent au vil essor
 
Réprimés par intérêt                                               
Une pauvre réalité                                                  
Le poison de notre humanité
 
Priorité d’intérêts
Une pauvre vérité
Le poison de notre probité
 
Dégrader nos dignités            
Déroutant l’intégrité    
Le poison de la propriété