05/11/2015

GRANDIR SANS ELLE parodie "Pour te dire je t'aime" DALIDA

Grandir sans elle 

Aucune chanson, aucune leçon
Aucun sermon de cette femme, je n’entends
Aucun souvenir, qu’un avenir
A se construire dans cette faute m’incriminant
  
Je veux savoir toute son histoire
Cet enthousiasme qu’elle portera neuf mois durant
Devoir paraître, un cœur s’arrête
Je devais éblouir les visages des parents
  
Mais grandir sans elle, dès l’instant…
Elle était condamnée enfantant
Pour grandir sans elle, en l’aimant
Je rêvais sa venue près de moi souvent
  
Restent séquelles, plus de repères
Il se rappelle toutes les joies d’auparavant
Se disputer le grand projet
De l’éducation du petit chou la remplaçant
  
Aucun message, aucun pansage
Juste un visage dans ce cadre près du divan
La joie de vivre de son sourire
A pu me faire sentir l’amour qu’elle représente
  
Mais grandir sans celle qui me manque
Me rendais coupable de son absence
Pour grandir sans elle, à présent
Je garde l’espoir d’une possible présence
  
Mais grandir sans elle, sans maman
Devait-elle me laisser aux vivants
Et grandir sans elle, j’ai le cran
Je sentais l’amour de ceux qui firent serments
 Le 24/10/07 – P/32
Pour te dire je t’aime – Dalida

30/12/2014

LE CHEMIN SANS HORIZON parodie "La vie par procuration" Jean-Jacques GOLDMAN

Le chemin sans horizon
Quitter ce chemin sans horizon
Pour éviter les cahots des passions
Elle vit au prix de son ambition
Mais ne supporte plus les commotions
 
Quitter ce soleil
Et se faire belle
Elle dévie la poisse
Armée d’une audace
Et vogue galère(X)
Toujours solitaire
Y-aura la lumière
En point de repère(Z)
 
Mais dans sa conquête
Essuie des tempêtes
Pourtant se noiera
Au fond de cette voie
Un être adulé
Mais dans le brouillard
La rose s’est fanée
Au grand désespoir
 
L’accent fait sa classe
Pimente sa voix
Le nombre de fans
Ne la comblera
La diva se donne
Se bute à ses choix
S’enchaîne aux fantômes
Se crève à la gloire
  
Quitter le chemin sans horizon
Pour éviter les cahots des passions
Elle vit au prix de son ambition
Mais ne supporte plus les commotions
Ses amants la laisse dans ce dédale
Elle vit sans l’autre qui se damne
Mais tristement le destin en spirale
Elle ne verra que soluté finale
Quitter le chemin sans horizon
Pour éviter les cahots des passions
 
L’emmène le chagrin
Aux fond des eaux troubles
Un vent incertain(AA)
Cambriole sa couche(AB)
Sournois et secrets
Des symptômes cachés
N’y aura secours
L’exil sans retour
 
Ses rêves dérivent
Au large stérile
Elle quitte le navire
La houle est pénible
L’esprit en naufrage
Prend l’eau le moral
Bilan de mystère
Passe la frontière
 
Quitter le chemin sans horizon
Pour éviter les cahots des passions
Elle vit dans l’esprit de confusions
Elle ouvre une porte et se prend une option
Ses amants la laisse dans ce dédale
Elle vit sans l’autre qui se damne
Mais tristement le destin en spirale
Elle ne verra qu’une solution finale
Quitter le chemin sans horizon
Pour éviter les cahots des passions
Le 22/10/07 – P/47
La vie par procuration – J. Jacques GOLDMAN