13/08/2015

GENEVIEVE parodie "Gabrielle" Johnny HALLYDAY

 

 

Genevièveanniversaire          

 

Geneviève ! T'amuses la galerie
Ton humour nous change la vie
Ta manière d' raconter les histoires
Nous met la bonne humeur, rend hilare
Oh ! On peut te nommer la virtuose de la bourde, des conneries !
Tu déclenches les fous rires en Maria, en Shirley, travestie !
Oh ! On rit.....rit avec toi !
On veut que ce soir, tu propages un air joyeux !
 
La soixantaine, faut se résoudre
Soulage ta peine en levant le coude
Et bonne chance pour que ça ne te fracasse
La soixantaine, faut qu' tu te saoules
Noyer ta peine dans l' vin qui s'écoule
Sans te rouler, délire toute la soirée !
 
Geneviève ! Ton problème avec l'heure
Une malédiction, c'est l'horreur !
T'es gourmande ! T'engloutis les croissants
Comme les galettes qui n'ont pas bon temps !
Oh ! Tu peux t'énerver après Jean, il est sourd et s'en fiche !
Tes yeux connectés à l'écran, tchate avec tes ami(e)s
Oh ! As-tu vraiment rien d'autre à faire ?
Et du deviens une autre esclave du temps à perdre !
 
La soixantaine, faut se résoudre
Soulage ta peine en levant le coude
Et bonne chance pour que tu ne te ramasses !
La soixantaine, faut qu' tu te saoules
Noyer ta peine dans l' vin qui s'écoule
T'es pardonné, l'empire du rire a gagné !
Oui t'as gagné ! Mourir de rire à tes pieds !

Le 20/07/10 – P/

Gabrielle - Johnny HALLYDAY 

16/11/2014

PERE-NOEL Parodie "Gabrielle" Johnny HALLYDAY

Père-Noël 

Père-Noël, crédule, j’ai envie
De croire à cette étrange comédie
Sur la terre, tu viens comme de nul part(61) 
Pour faire le bien, combler les espoirs
Oh, je veux par millier de belles choses tous les jours de ma vie
Et attendre minuit pour voir si mes souliers sont garnis
Oh, j’ t’écris une dernière fois
Je vais devoir être sage pour te voir un peu
 
Dix ans à peine sans voir le bout
De ton nez, tes rennes, tes pas dans la cour
Mon innocence s’est évanouie sur ta trace, ta trace
Dix ans à peine sans voir le bout
De ton nez, tes rennes, tes pas dans la cour
J’ai beau ruser, l’énigme toujours bien gardée 
  
Père-Noël, ta hotte de bonheur
Est une illusion de douceur
Tu enchantes les histoires pour enfants
Tu ensorcelles les âmes des grands          
Oh, je veux commander à foison de l’amour, des amis  
Tu peux m’apporter le succès, une fortune, tout c’ qui brille
Oh, es-tu vraiment dans notre imaginaire
Et dans ton traîneau, tu braves les millénaires
  
Dix ans à peine sans voir le bout
De ton nez, tes rennes, tes pas dans la cour
Mon innocence s’est évanouie sur ta trace, ta trace
Dix ans à peine sans voir le bout
De ton nez, tes rennes, tes pas dans la cour
J’ai beau ruser, l’énigme toujours conservée
 Le 03/07/08 – P/74 Gabrielle – Johnny HALLYDAY