15/03/2015

PLACE DE L'ETOILE parodie "Rue des étoiles" Grégoire

Place de l’Etoile
Allo ! là, j’ai raté le bus
Il était plein de gugusses
Et c’était le dernier, bien-sûr  
Je suis prise d’une amertume
Y a trop longtemps que tu m’allumes
Je peux plus attendre, c’est trop dur !
 
Les gens de la ville me dépassent
Je sens que je n’ai pas ma place
Dans cette multitude d’androïdes 
Je reste seule sur le trottoir
Ne sachant pas où est la gare
J’ai peur et je me sens stupide 
 
Je retourne dans l’Indre
Si les grèves veulent s’éteindre !
 
Je n’irai pas, place de l’Etoile
Je reprends le chemin à l’envers
Je voulais connaître l’homme de la toile
Je voulais voir de quoi t’as l’air
 
Je n’irai pas, place de l’Etoile
J’essaie de trouver un repère
Elle s’est perdue, la provinciale
Je compte tous les réverbères
 
Ca et là……Là ou là !
 
Je n’ai pas pris les bonnes chaussures
Je me mets en quête d’une voiture
Je veux sortir de ce casse-tête 
Je ne fais pas un pas de plus
Je tourne en rond depuis des lustres
Là, j’attends qu’un taxi s’arrête !
  
Je sais, ça ressemble à une farce
Ça et là gravitent mes traces
Je ne suis pas douée, ça me débecte  
Je suis sous la pluie, je me les pèle
Dans l’infini de ces ruelles
Je reviendrai au prochain siècle !
 
Pourtant, tout est grandiose
La ville en overdose ! Et…..
 
Je n’irai pas, place de l’Etoile
Je suis au bord de la crise de nerfs
Les passants ont un air glacial
On est pourtant pas en hiver
 
Je n’irai pas, place de l’Etoile
Je suis perdue, ça m’exaspère
Comme une abeille dans un bocal
Je suis comme une prisonnière
Ca et là.....Là ou là  

09/11/2014

MOI + MOI parodie "Toi + moi" GREGOIRE

Moi + moi (Le 10/04/09 - P/   )  
Moi plus moi
Je veux, mais le tout pour ma gueule
Plus me constelle
Faut qu’on se démerde seul
Passer sur les procès d’indifférence
Marcher sur les regrets de ma conscience
 
L’odieux, l’horrible, je n’en suis responsable
J’ suis impassible, je ne suis pas coupable
Dans cette empire, c’est plutôt marche ou crève
Ne défaillir, si tu tombes, tu t’ relèves !
 
Moi plus moi
Mais surtout pour ma gueule
Plus me excelle
Faut qu’on se démerde seul
Blasée, blindée, ce n’est de l’arrogance
Faut provoquer, se donner une chance !
 
Après l’envie, il m’en faut davantage
Je suis adroite pour tirer avantage
Me réserver le meilleur de la part
Croquer l’succès, déguster la victoire !
 
Moi plus moi
Mais surtout pour ma gueule
Plus me suprême
Faut qu’on se démerde seul
Me préserver, c’est garder mes distances
J’ suis pas une fée pour gommer l’indigence !
 
Après l’échec, trouver l’alternative
Lever la tête, passer à l’offensive
Les rêves, le miel ne changent pas le monde
Ils nous abritent, n’effacent pas l’immonde
 
Moi plus moi
Mais toujours être seul
Plus me fidèle
Sauver sa peau, sa gueule
Se protéger des effets de nuisance
Aller au gré des craintes de carence
 
Avoir, vapeur qui fait glisser l’ bateau
Seul moi, l’ardeur me sortirons de l’eau
Au creux d’ la vague, ne pas compter sur « eux »
Précieux pouvoir, c’est la vie qui le veux

MOI + MOI parodie "Toi + moi" GREGOIRE

Moi + moi (Le 10/04/09 - P/   )  
Moi plus moi
Je veux, mais le tout pour ma gueule
Plus me constelle
Faut qu’on se démerde seul
Passer sur les procès d’indifférence
Marcher sur les regrets de ma conscience
 
L’odieux, l’horrible, je n’en suis responsable
J’ suis impassible, je ne suis pas coupable
Dans cette empire, c’est plutôt marche ou crève
Ne défaillir, si tu tombes, tu t’ relèves !
 
Moi plus moi
Mais surtout pour ma gueule
Plus me excelle
Faut qu’on se démerde seul
Blasée, blindée, ce n’est de l’arrogance
Faut provoquer, se donner une chance !
 
Après l’envie, il m’en faut davantage
Je suis adroite pour tirer avantage
Me réserver le meilleur de la part
Croquer l’succès, déguster la victoire !
 
Moi plus moi
Mais surtout pour ma gueule
Plus me suprême
Faut qu’on se démerde seul
Me préserver, c’est garder mes distances
J’ suis pas une fée pour gommer l’indigence !
 
Après l’échec, trouver l’alternative
Lever la tête, passer à l’offensive
Les rêves, le miel ne changent pas le monde
Ils nous abritent, n’effacent pas l’immonde
 
Moi plus moi
Mais toujours être seul
Plus me fidèle
Sauver sa peau, sa gueule
Se protéger des effets de nuisance
Aller au gré des craintes de carence
 
Avoir, vapeur qui fait glisser l’ bateau
Seul moi, l’ardeur me sortirons de l’eau
Au creux d’ la vague, ne pas compter sur « eux »
Précieux pouvoir, c’est la vie qui le veux