13/02/2018

J'AIME REGARDER LES MECS parodie "J'aime regarder les filles" Patrick COUTIN

J'aime regarder les mecs

J'aime !

J'aime regarder les mecs qui marchent sur la plage

Les pectoraux gonflés, les bras pleins de tatouages

Leurs exploits dangereux pour se faire remarquer ! J'aime

 

J'aime regarder les mecs qui marchent sur la plage

Les surfeurs qui s'élancent sur leurs planches, c'est la classe !

Je regarde leurs conneries, là ce sont des ténors ! J'aime

 

J'aime regarder les mecs qui marchent sur la plage

Leurs fesses bien bombées moulées dans leurs maillots

Les vieux qui se détendent, je mâte tous les âges ! J'aime

 

J'aime regarder les mecs qui marchent sur la plage

Quand ils sont étalés, se font dorés le coquillage

Le soleil sur leurs peaux et leurs parfaits bronzages ! J'aime

 

J'aime regarder les mecs qui marchent sur la plage

Avec différents styles, surtout en décalage

Mes yeux en redemande des olympiens plongeons ! J'aime

 

J'aime regarder les mecs qui marchent sur la plage

La crème qu'ils s'étalent avec une certaine grâce

Toutes leurs virilités et leurs poils qui dépassent !

J'aime regarder les mecs qui marchent sur la plage ! J'aime 

Le 15/01/2018 - J'aime regarder les filles – Patrick COUTIN

15/02/2017

QUESTIONS SANS REPONSES parodie "Une poussière" Jean-Jacques GODLMAN

Questions sans réponses 
Danses sur terre                               
Que vient-on faire ?                         
Est-ce l’enfer ?                                 
 
Tant de naissances                         
Viles existences                                
Destin, malchance                           
 
Sommes-nous utiles ?                    
Habiles, débiles ?                              
C’est une énigme !
 
Est-ce un jeu des Dieux ?
L’œuvre d’hommes verts ?
Est-ce un savant fou d’ailleurs qui n’a rien à faire ?
Est-ce dans un atelier que nos heures prirent l’esquisse ?
Est-ce le nid d’esprits renvoyés par le guide
Danse l’enfer sur cette terre ! 
 
Mort est l’estuaire ?             
Errent dans l’air                                                     
De grands mystères !
 
Dans ce dédale qui conduit notre sort ?                
Est-ce un des nôtres qui fit le conquistador ?
Est-ce le défi de machines savantes à l’ouvrage ?
Sommes-nous des bêtes domptées par le Diable ?
C’est le mystère de l’univers !
 
C’est le monde et ses alchimies
C’est le monde à l’indéfini                         
Et ce monde balade magie                                     
Dans l’ombre d’une autopsie ! 
Le 10/08/07 – P/83
Une poussière – Jean-Jacques GOLDMAN